Oui, bon, c'est vrai que "cake" et "régime" dans la même phrase, ça peut choquer. Mais pourtant, vraiment, je crois qu'avec cette recette on évite au maximum l'ajout de matières grasses (excepté le saumon fumé, of course !).

3fleurs

Mais ne vous croyez pas exempts de mon bla-bla habituel. Surtout que là, il y a matière !!! Hier a donc eu lieu le premier concert que je donnais avec ma chorale, en l'église de la Trinité à Paris. Nous chantions la Petite Messe Solennelle de Rossini. Et bien mes enfants, que d'émotions !!!

D'abord, il y a eu la découverte de la bête : comment ça "quelle bête ?". Et bien l'Eglise voyons !!! En bonne parisienne, je connaissais parfaitement cette église mais ne savais pas que c'était celle-là la Trinité... donc quand j'ai vu la hauteur, la largeur, la profondeur, la grandeur, le gigantisme... des lieux, j'ai eu comme un petit coup de pied au coeur !! Se dire que l'on va chanter là-dedans, c'est fou !

quoiiiiiiiiiii

Ensuite, j'ai vécu l'euphorie de l'attente, le trac qui monte. Les copines qui mettent leurs jupes très loooongues, noires et par dessus de grosses doudounes tant il faisait froid ! Quel bonheur d'échauffer nos voix dans la crypte de l'église, de relire une dernière fois telle mesure de tel morceau et de se dire : cette fois-ci, pas le droit à l'erreur !!

Et puis surtout, immense découverte pour moi : le chemin parcouru par le son est légèrement (énormément oui !) différent de celui que nous connaissons dans notre salle de répèt... un décalage d'une demi-seconde entre le moment où les autres parties du choeur chantent et celui où nous les entendons !! c'est d'abord effrayant et déstabilisant et puis on s'habitue, confiants entre notre chef.

Que dire du moment où enfin, le public face à nous, nous avons entonné le premier Kyrie... un délice !

yahoo

Bref, cette chorale c'est vraiment le top !! Rendez-vous le 14 février, en l'église de la Trinité, pour le Messie de Händel !!

Et retour à l'objet premier de ce blog... la cuisine !

chef

DSC_0354

Pour un cake :DSC_0352

- 3 oeufs

- 100 g de farine
et un demi sachet de levure chimique

- 3 cuillères à café d'huile de noix

- 10 cl de lait

- 125 g de fromage blanc allégé

- 1 demie courgette râpée

- 80 g de saumon fumé

- quelques noix

Cakage :

Battre les oeufs en omelette. Ajouter l'huile, le lait, le fromage blanc et la demie courgette.

Saler, poivrer.

Ajouter la farine.

Mélanger avec les noix et le saumon fumé en lamelles.

Cuire au four, 45 minutes à 180°.

DSC_0350

boule_neige_enfants

Je vous souhaite un très joyeux Noël !!

Profitez de chaque instant, savourez-en chaque minute !!

barri_re_scintillante