Pourquoi les journées ne durent-elles que 24 heures ? Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer le temps qui passe... vite... trop vite... ???

lapinalice2

Je n'avais jamais (et pourtant vous êtes bien placés pour savoir que dans le genre "stressée par le boulot", je suis plutôt une pro) ressenti cette sensation flippante et très déstabilisante d'être noyée, gorgée, imbibée de travail... Ce n'est même pas que je n'en vois la fin, c'est que je n'en vois même pas le début. J'en suis toute estoubouriffée !!!

Alors que certains autour de moi abandonnent déjà, que d'autres, comme moi, apprennent que le nombre de postes ouverts aux différents concours a ENCORE diminué (environ 40 à 50 % de postes en moins pour l'agreg par exemple...), je me débats sous mes bouquins, les piles s'amassant sur mon bureau sans que je puisse en lire ne serait-ce que l'intro (Gibert jeune et la Fnac ont fait fortune grâce à moi cette année... parce que les bouquins au programme, ce ne sont pas de simples poches à 5 euros grand max. Non non !!! Vous pensez bien mes amis, des agrégatifs se doivent d'avoir les éditions les plus chères, à 22 euros le livre. Sympa.)

Piouhhhhhh !!!

calvin_baille

Mais tout ceci a son avantage : le Vélib me muscle les cuisses et me défoule, les cours à la fac me passionnent, je prends mon pied à ma chorale, et je profite de chaque minute de répit/repos/sortie avec délectation !!

ola

Et puis surtout, the last but not the least, je trouve des moyens détournés de faire la cuisine sans "perdre" (on ne peut pas dire que faire la cuisine soit une "perte" de temps, mais on se comprend !) trop de temps tout en me faisant plaisir : voilà donc comment est né ce feuilleté qui se prenait pour une tapas espagnole !!

DSC_0257

Pour un apéro entre quatre à six amis (selon qu'il y a autre chose à picorer ou non !) :

- une pâte feuilletéeDSC_0264

- une boîte de thon (150g)

- une boîte de concentré de tomate

- quelques olives vertes en morceaux

- 40 g de comté râpé

- un oeuf

- 10 cl de crème liquide

- poivre, thym

ail

Feuilletage :

Préchauffer le four à 180° C.

Dans un saladier, émietter le thon. Mélanger avec le concentré de tomates, les morceaux d'olives vertes, le comté râpé, la crème, le thym et le poivre.

Ajouter l'oeuf et mélanger.

Sur la pâte feuilletée, étaler la préparation sur une seule moitié.DSC_0240

Refermer pour former un chausson.

Utiliser un peu de lait pour souder les bords.

Enfourner pour 30 minutes.

Servir tiède !

DSC_0258

« On ne va jamais si loin que lorsque l'on ne sait pas où l'on va. »

Rivarol