Je ne vous ferai pas de dessin sur l'humeur générale à Paris. Pour résumer, il fait tellement gris que même le mois de Novembre est plus gai ! Pas la peine de parler du froid non plus... en août, on commence à être habitués !!

poup_esouspluie

M'enfin... le résultat plutôt positif de l'histoire c'est qu'au moins on ne culpabilise pas quand on s'enferme dans les salles obscures ou les musées ! Demain je vais donc découvrir Ratatouille, entre deux petites séances culturelles au Louvre ou ailleurs.
Pour les parisiens qui en ont le temps, l'exposition du Musée d'Orsay "De Cézanne à Picasso" est absolument extraordinaire !! La collection Vollard qui y est présentée comprend des tableaux mondialement connus, qu'on imaginerait même pas trouver là. C'est un plaisir immense de voir, "en vrai", des toiles si célèbres.

peintre

Après un intermède touristique sur les châteaux de la Loire, je reprends le fil de mon blog et vous propose une petite escalope de poulet très simple mais qui change un peu.

DSC04078

Pour quatre escalopes "italiennes" :

- quatre escalopes de poulet (non ?? sans blaaague ???)

- deux ou trois tomates bien mûres (selon leur taille)

- une boule de mozarella

- de la tapenade d'olives vertes (que j'étais persuadée d'avoir déjà postée sur mon blog mais qui n'y est pas... donc on va dire que l'industrielle est parfaite, pour cette fois-ci !)

- huile d'olive, sel, poivreminipo_le

Escalopage :

Escaloper les escalopes (les ouvrir en deux donc...) et tartiner l'intérieur d'un peu de tapenade.

Ajouter deux très fines tranches de mozarella dans chaque.

Refermer.

Recouvrir de rondelles de tomates et de tranches de mozarella.

Faire revenir dans l'huile d'olive à la poêle, à feu vif les premières minutes puis baisser à feu moyen et couvrir.

Saler, poivrer.

Servir bien chaud. Avec des nouilles, c'est bon ;o)

DSC04072

"Somewhere over the rainbow
Skies are blue,
And the dreams that you dare to dream
Really do come true."

Somewhere over the Rainbow, H. Arlen et E. Y. Harburg