Un Joyeux Blog'anniversaire !

alice05A Moi ?

A Vous !

A Moi ?alice_024

A Vous !!

Guess What vient de souffler sa première bougie... Et j'en suis tout émue...

Il faut dire que cette année blogguesque fut incroyable !

J'aurais des tas de choses à dire sur ce que mon blog m'a apporté cette année. Des amis véritables, des rencontres virtuelles très fortes. J'ai beaucoup appris, culinairement parlant. Même s'il me reste encore beaucoup de choses à expérimenter !!

J'ai souvent râlé... pesté contre le stress qui, avec mes études, me prenait parfois un peu trop de mon énergie. Mais j'ai toujours trouvé ici, grâce à mes "lecteurs", mais aussi grâce au simple fait d'écrire, un véritable exutoire. Raconter ses petits soucis du quotidien, arriver à en rire avec vous, c'est un moyen excellent de prendre le recul nécessaire pour se dire que finalement, ce n'est pas si grave !

Mettre sa vie ainsi en scène, de manière plus ou moins intimiste selon la personnalité du bloggueur et l'humeur du jour, c'est accepter l'ironie de nos petites existences... c'est aussi découvrir les modes de vie, les idées, les qualités des autres ! Bref, c'est plein de richesses !! La blogosphère regorge de petits trésors, tous plus précieux les uns que les autres. Et je suis honorée et heureuse de m'y être fait une petite place, un petit coin de bonheur !

thanx

Quand j'ai commencé mon blog, j'étais décidée à ne pas sortir de mon "credo" : Guess What, une cuisine simple pour étudiants gourmands... Mais j'avais en tête de peut-être, parfois, oser être un peu plus audacieuse... Non pas dans l'originalité de mes recettes (j'ai de ce côté là choisi de ne présenter que des plats que j'aime, et comme mes goûts sont plutôt "tradi", mon blog l'est aussi) mais parfois dans leur "complexité", si l'on peut dire. Disons que pour une cuisine de 1 mètre sur 1 mètre, sans four au départ, je considèrais que certaines recettes relevaient du défi !

Et la recette du Trianon était pour moi un méga-big-ultra-géant Défi...

Copie_de_DSC_0106

Oh Mon Gâteau-o-o-ooooo
Tu es le plus beau des Gateaux
(Tchik Tchik Thaaaaa)

Pour un Trianon Royalement Bon :
La recette vient de Cindy's Kitchen mais son blog n'existe plus je crois... Je l'avais notée il y a un bon moment, avant d'oser me lancer !

Succès Amandes :

- 60 g de poudre d'amandes

- 60 g + 70 g de sucre en poudreCopie_de_DSC_0121

- 15 g de farine

- 50 g de blancs d'oeufs

- 1 cuillère à café de cacao en poudre non sucré

Croustillant praliné :

- 200 g de Pralinoise (en plaques Poulain)

- 9 sachets de crèpes dentelles Gavottes natures

- 40 g de pralin

Mousse au chocolat :

- 75 g de sucre en poudre

- 1 oeuf + 3 jaunes

- 200 g de chocolat noir à dessert

- 30 cl de crème liquide (je n'en ai utilisé que 20 cl pour une raison... que j'expliquerai le moment venu ;o)

Copie_de_DSC_0114

Préparation du Succès amandes, ou quand Mac Gyver entre en scène:

Préchauffer le four à 220°.

Beurrer le moule à charnière (et si vous n'en avez pas, comme moi, un simple moule à tarte de 22 cm de diamètre suffit amplement, en le beurrant bien) de 22 cm de diamètre.

Tamiser la farine, la poudre d'amandes, 60g de sucre et le chocolat en poudre dans un saladier.

Monter les blancs en neige. Quand ils sont presque fermes, incorporer les 70g de sucre en poudre restants.

Incorporer les éléments tamisés une fois les blancs bien fermes.

Mélanger délicatement, puis verser dans le cercle (ou dans le moule !). Faire en sorte que tout soit également réparti.

Cuire 10 minutes : le biscuit doit être légèrement doré.

Laisser refroidir 15 minutes et démouler.

Poser le biscuit directement sur le plat de service. Remettre le cercle autour... ou, comme moi, fabriquer un cercle en carton, entouré de papier aluminium et fermé à l'aide de trombonnes :

DSC04025

Préparation du croustillant praliné, ou quand se lécher les doigts devient une seconde nature :

Faire fondre la pralinoise au micro-ondes.minifouet

Incorporer les crèpes gavottes préalablement écrasées avec les mains.

Ajouter le pralin et mélanger a-mou-reu-se-ment !!!

Copie_de_DSC_0125

Préparation de la mousse au chocolat, ou quand la crème se fait rebelle :

Mettre la crème au frigo, ainsi que le saladier dans lequel elle sera fouettée.

Dans une casserole, faire bouillir 2 cuillères à soupe d'eau et les 75g de sucre semoule.

Dans un saladier, battre l'oeuf et les 3 jaunes.

Verser sur les oeufs battus le sirop obtenu précédemment.

Fouetter vivement au batteur électrique, jusqu'à ce que le mélange reviennet à température ambiante.

Le mélange devient léger et mousseux.

Faire fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie (moi, le chocolat noir au micro-ondes, je n'y arrive pô ! Va savoir pourquoi ?!!)

Il doit être lisse et tiède. L'ajouter au mélange précendent. Mélanger.

Ici, les choses se sont compliquées pour moi... gratte_la_t_te

Fouetter la crème très froide jusqu'à ce qu'elle double de volume et tienne aux branches du fouet. L'incorporer à la préparation chocolatée.

En ce qui me concerne, la crème ne s'est pas laissée fouettée aisément... Non seulement j'ai retapissé la totalité de ma cuisine (de mes cheveux, de mon tablier, de mon sol...) mais en plus, elle n'a pas du tout pris la consistance de la chantilly. Pourtant j'ai laissé le fouet électrique travailler un bon moment, jusqu'à ce que le moteur tourne tellement que l'appareil me brûlait les mains !

J'ai donc abandonné l'aspect chantilly tant attendu et n'ai finalement mis que 20cl de crème, fouettée mais pas chantillysée, dans la préparation au chocolat. Je craignais que cela donne un mauvais résultat... mais tout s'est parfaitement bien mis en place !

Copie_de_DSC_0111

Z'avez vu ?? Ma Mamounette m'a offert un tablier Guess What Mady !!

Echaffaudage :

Recouvrir le Succès amandes avec le croustillant praliné encore tiède. Le laisser refroidir et durcir au frigo.

Recouvrir le tout de la mousse au chocolat.

Lisser si nécessaire. Parsemer de cacao en poudre non sucré.

Filmer.

Mettre au frigo pendant minimum 4 heures. (moi je l'ai mis une nuit).

Copie_de_DSC_0117

Bilan : Un délice, un régal, une réussite !
La consistance de la dernière couche (de la mousse au chocolat donc) n'avait pas du tout souffert du mauvais tour que m'a joué la crème. Oserais-je dire "au contraire" ?!! C'était onctueux, fin, délicat. Je n'en reviens pas moi-même !!

Une fois encore, je remercie le hasard de m'avoir mise en orbite sur la planète blog ;o)
Et je vous dis Merci de m'avoir supportée !

bouquet_de_roses

"Notre vie n'est pas derrière nous, ni avant, ni maintenant. Elle est dedans".

Jacques Prévert