Avant-dernière ligne droite avant la FIN !!! il ne me reste plus qu'un dossier (que j'appelle bizarrement "l'Horreur"), la soutenance et c'est FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !! en espérant que ma directrice accepte que je soutienne le plus tôt possible...

Cette semaine, hier pour être plus exacte, c'était mon anniversaire... et je ne résiste pas au plaisir de vous montrer mon cadeau : je rêvais depuis longtemps d'un beau stylo plume, d'un vrai. Je ne mesurais pas vraiment combien un "vrai" stylo plume équivalait à un "vrai" bijou... et la première fois que je me s'en suis rendue compte, j'ai refusé de me faire offrir une pareille merveille. Et puis... les arguments de ma mamounette, de mon coeur, et surtout de la sublime plume en or de ce bijou scriptural m'ont convaincue !

Voilà donc "Exception" (c'est son nom !!) :

Copie_de_DSC03699

Exceptionnel, n'est-il pas ?

Copie_de_DSC03695

Autant vous dire que mon dossier "l'Horreur" est devenu en un jour mille fois plus agréable à travailler !

Aujourd'hui, entre deux coups d'oeil totalement idôlatres à la chose, je me suis préparé un bon petit plat avec mon fromage d'enfance favori : le roquefort.

Et comme je travaille beaucoup, il me fallait une bonne dose de nouilles pour l'accompagner...c_est_cela_oui

DSC03680

Pour une fille qui aime les stylos surtout quand ils sont exceptionnels :

- une escalope de dindeDSC03679

- une petite échalote

- 25g de roquefort (plus ça devrait être encore meilleur... mais je n'avais pas)

- crème liquide

- une petite moitié de verre de vin blanc

- beurre, sel, poivre

- une ficelle pour tenir la paupiette (ou un cure-dent)

- 80g de pâtes fraîches

Paupiettage :

Faire revenir l'échalote émincée dans un peu de beurre.

Pendant ce temps, tartiner un côté de l'escalope de dinde avec le roquefort (en garder une lichette pour la sauce). La paupietter et la ficeler.

Quand les échalotes sont dorées, ajouter la paupiette et laisser griller un peu.

Au bout de 3/4 minutes, retourner la paupiette, baisser à feu doux et verser le vin blanc. Recouvrir d'un couvercle et laisser mijoter.

Pendant ce temps, faire chauffer l'eau pour les pâtes.

Avant de mettre les pâtes à cuire, verser la crème liquide et la lichette de roquefort dans la poêle. Mélanger.

Faire cuire les nouilles (c'est définitif, j'aime profondément ce mot).

Servir le tout bien chaud !

DSC03684

Et bon week-end !

nappe_carreau