Ah que voilà une recette qu’elle est bonne en hiver !

Un bon gratin, rien de tel quand le froid entre par toutes les petites fentes entrouvertes de nos manteaux… bbbrrrrr….

froid

Je dois avouer que ces derniers jours sont particulièrement éreintants… ce doit être la même chose chez vous ! Mais l’hiver, la hâte d’être en vacances additionnée aux impératifs de la fac et de l’IUFM… je craque un peu ! Voire même beaucoup…

clavier_lunettes

Entre les profs qui exigent que l’on travaille sur un livre qui n’existe plus (si si, c’est vrai…) ou ceux qui n’existent pour nous que par un nom (je vous explique : pour la fac je travaille par correspondante ; à chaque matière étudiée correspond un espace sur Internet qui nous permet d’échanger entre étudiants ou avec le prof. On peut également y trouver les cours et les sujets des dossiers à rendre… pour l’un de ces cours, nous n’avons QUE le nom du prof ! Aucun dialogue n’est engageable, aucun cours… pardon, j’exagère : on a aussi le sujet du dossier à rendre ! - sans cours, c’est aisé…-) Bref…

Allez, j’arrête de me plaindre !!

Ah non, il y a encore un truc qui m’énerve passablement (pour ceux qui veulent la recette direct, descendre au prochain paragraphe) !!

enrag_

Voilà-t-y pas que dans mes cours d’IUFM naissent des comportements étranges, immatures et affligeants : des bavardages, des lancers de nourriture, des réactions inappropriées à certains propos de pauvres professeurs bien en mal de faire comprendre qu’ils sont là pour enseigner et non pour faire du prosélytisme politique ou autre… c’est incroyable : on n’en revient pas nous-mêmes quand notre chargé de formation nous en parle !!

Voilà, j’ai terminé !

peace_on_earth

Pour se remettre, rien de tel qu’un plat gourmand, sain et copieux !

oie_cuisine

Vous vous souvenez de mes moules marinières ? Celles que j’ai (honteusement, Patrick, pardonne-moi !) achetées dans un supermarché…

Et bien voilà une façon bien agréable d’utiliser le reste de sauce (à condition, bien sûr, de ne l’avoir pas déjà finie à grosses cuillérées !)

Gratin de poisson

Copie_de_gratin_poisson_1

Pour 4 personnes

- 4 dos de poisson « blanc » : merlu blanc, cabillaud, dorade.. ( 400 à 600 g)

- 1 sachet de court-bouillon déshydraté (ou le reste du jus des moules marinières)

- 2 cuillers à soupe rases de farineboule_bleue

- ½ litre de moules

- 1 verre de vin blanc

- échalottes, oignon, persil

- beurre

- Sel Poivre

Gratinage :

Plonger le poisson dans le court-bouillon froid. Faire frémir et laisser cuire 10 mn. Puis égoutter le poisson.

Faire ouvrir les moules en les préparant comme à la marinière : persil, échalottes, oignon, émincés et revenus dans un peu de beurre, on ajoute les moules puis le verre de vin blanc.

Dans une casserole faire fondre une grosse noix de beurre ou de margarine, y incorporer deux cuillers à soupe rases de farine et faire une sauce blanche avec les liquides de cuisson du poisson et des moules, préalablement passés.

Faire épaissir en remuant le mélange à feu doux.

Ajouter un peu de crème à la sauce.

Sortir les moules de leurs coquilles et les mettre dans la béchamel.

Y ajouter éventuellement quelques champignons et crevettes.

Disposer les morceaux de poisson dans un plat à gratin et napper de la béchamel.

Saupoudrer de chapelure et faire gratiner au four pendant 5 minutes.

Je vous souhaite une bonne fin de semaine !

frise_no_l