Et voilà ma première semaine de travail à l'iufm terminée... ouf ! gros_baillou

Pour un bref bilan, disons qu'il y aura de la sueur, de l'angoisse, un maximum d'adrénaline et beaucoup beaucoup de partage avec les autres "dans le même bain" !!
Etudier à l'iufm nous permet, je souhaite le préciser, de rencontrer des intervenants de très grande qualité : tous "sommités" de la profession et fortement investis dans leur propre poste de CPE, ainsi que dans la formation des nouveaux arrivants.

Après une année de travail par correspondance pour préparer le concours, avoir en face de moi ces gens me motive énormément : on avance plus vite, tout paraît plus concrêt et bien plus accessible. Les conférences, les cours, etc. me passionnent et je suis réellement ravie de mon choix. Même si la perspective de devoir allier à tout cela mon travail pour la fac m'effraie un peu... Enfin je l'ai voulu !

Mais pour se remettre de nos émotions, enfin surtout des miennes (...)tourneboul_, voilà une petite recette toute simple de sauce à l'oseille pour accompagner un poisson blanc (ou un pavé de saumon).


Cette version est légèrement différente de celle que je fais d'habitude, mais je l'ai tout autant appréciée : pas de vin blanc mais un peu de jus de citron à la place.

Copie_de_poisson___l_oseille

Pour quatre assiettes :

- un gros bouquet d'oseille grossièrement émincé (ça va fondre)

- une belle échalote

- une noisette de beurre, sel, poivre

- le jus d'un citron

- crème liquide

Mise en oseillage de la sauce : (un CPE se doit de parler koraic-teman le français)

Faire fondre la noisette de beurre dans une petite casserole. Faire revenir l'échalote.

Ajouter l'oseille. La laisser fondre quelques minutes en mélangeant un peu.

Ajouter la crème, le jus de citron. (C'est normalement avant d'ajouter la crème que l'on peut faire réduire un peu de vin blanc pendant 3min).

Saler, poivrer.

Servir bien chaud.

Cette sauce est délicieuse avec un bon poisson blanc. Je trouve qu'avec le saumon, qui a déjà du goût, la sauce perd de son intérêt. Alors qu'avec un peu de perche, de rascasse ou autre, elle garde tout son goût intact et on en profite au maximum !

Napper le poisson de la sauce en ayant eu soin au préalable de faire cuire correctement le poisson (non parce que moi je sais pas comment j'ai bidouillé mon affaire mais j'ai retrouvé un pavé de perche avec un côté cuit et un autre cru... cuisine nouvelle tendance en fait !)

bon_week_end