Guess what !

07 mars 2010

Elle revient ????

"- T'as vu ? Guess What, elle revient !

- Ah booooon ?? Tu crois vraiment ? Cette petite étudiante avec sa cuisine d'un mètre carré ? Elle revient ?femme_023

- Ou alors elle passe juste en coup de vent... genre "Ouais, j'suis une star, tout le monde veut savoir comment je vais"...

- C'est vrai qu'elle se la raconte un peu cette Guess What quand même... Et puis ce nom... là...
"Guess what"... qu'est-ce que ça veut dire au juste ?

- Devine quoi !

- Bah c'est ce que je dis, ça veut dire quoi ?

- ..."

ligne_meteo009

Non, non. Je ne reviens pas. Trop peu de temps à consacrer à un blog chronophage, une motivation en baisse au vu de l'ambiance nouvelle qui rêgne sur la blogosphère culinaire ces derniers mois : utilisation mercantile des blogs qui en annihile la spontanéité, dispute de "droits d'auteurs", jalousie, etc. Bref, la simplicité de mes débuts semble avoir quelque peu disparu et ça, ça me bloque carrément !

Mais un commentaire de Mme Cocopassion reçu ce matin m'a rappelé combien j'avais pu nouer, il y a plus de deux ans, des amitiés cybernétiques passionnantes !

Et comme ma vie, passionnante elle aussi (pour les lecteurs assidus, parce que les autres doivent s'en contreficher monumentalement, et je les comprends !), a beaucoup changé depuis deux ans, me voilà pour donner rapidement quelques nouvelles.

J'en profite pour remercier ceux qui, malgré l'absence, continuent d'échanger avec moi, par mails (surtout) ou sur commentaires. C'est génial de voir que mon plaisir pris pendant deux ans continue de porter un tout petit peu ses fruits.

Donc, les nouvelles.

Elles sont bonnes !

le_livre_de_la_jungle_20_11_

Je vous avais quitté dans un état lacrymal avancé, ayant vécu une année 2008 particulièrement difficile. Le petit coeur avait pris un sale coup et mes deux concours, capes et agreg de lettres modernes n'avaient pas abouti... Heureusement, des aventures états-uniennes (et autres !) m'ont remise d'aplomb.

Et puis voilà-t-y pas que le "responsable" des bris (et non du brie, à ne pas confondre, ça n'a pas la même saveur...) de mon petit coeur coeur_20_1_ est revenu me chercher : nous voilà partis dans une vie à deux qui dure depuis près d'un an et demi et qui est, ma foi, sur une très bonne voie !

Côté boulot, me voilà prof de Français, capes en poche. Et je dois dire que je ne m'étais pas trompée : mon bonheur quand je suis en classe avec mes élèves est incommensurable ! Si si !! Et dire qu'en plus, je suis payée pour bouquiner !

eleves_professeurs_20_24_

J'ai enseigné un an dans le désormais célèbre 9-3 où j'avais des classes de lycée et de collège. Cette année je suis dans le 91, avec des élèves... comment dire... plus "calmes"...

Bref : même si j'ai un boulot monstrueux, beaucoup de transport (3 heures par jour), j'aime ma vie telle qu'elle est et n'en voudrais pas d'autre.

Pour ceux qui s'en souviennent, je continue ma chorale et ma toutoute poilue, Mady, est en pleine forme !

ligne_musique004

Voilà donc pour ce message.

Je souhaite longue vie aux blogs que j'aime, à ceux que je ne connais pas, à ceux qui écrivent des recettes dans l'unique but de partager, d'être sincères, et de profiter ensemble de bons moments !

desserts_20_25_

J'allais oublier ! J'ai une vraie grande cuisine maintenant, avec un vrai grand four, des vraies plaques de cuisson... Et quand même, ça facilite la vie ;o)

L'espace d'une vie est le même, qu'on le passe en chantant, ou en pleurant.

proverbe japonais

Posté par mouah à 13:18 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


10 mai 2008

Quelques nouvelles...

C'est fou. Fou comme rien n'est prévisible, fou comme la vie ne nous offre jamais ce que l'on attend d'elle. On croit que tout se passera comme prévu et pouf! le hasard, les rencontres, bref, la vie, font que rien de ce qu'on prévoyait n'arrive !

f_e_clochette

L'été dernier, j'aurais mis ma main au feu que je serais en ce moment en train de préparer mes oraux d'agreg en vue d'entrer dans la Recherche en Lettres en septembre prochain... j'aurais aussi juré que je serais célibataire endurcie (parce que les études ne peuvent décemment pas rimer avec les Amours). Et puis la vie est passée par là. Bon, autant vous prévenir tout de suite, le happy end n'est ni immédiat, ni évident ;o)

J'ai donc commencé en septembre à préparer l'Agreg à ma fac, en vue de poursuivre dans la recherche. Sauf que... une fois retournée dans le monde merveilleux de ma petite Sorbonne à moi (la mienne n'est pas la grande Sorbonne...), où les profs ne sont là que pour recevoir leur salaire et où les étudiants, hypocrites comme tout, étouffent sous leur égo monumental, j'ai compris que la Recherche n'était pas faite pour moi (ou inversement) et que, de toute façon, rester étudiante encore une année de plus me tuerait (oui oui, me tuerait, carrément). J'ai donc, trois mois avant l'échéance, décidé de préparer aussi le Capes (pour être prof de lettres donc, mais en collège). Imaginez donc le stress et le boulot que j'abats depuis décembre dernier !

Telle une petite nonne, j'avais juré fidélité à mon dieu le Travail et étais persuadée que s'il y avait bien une année où mon petit coeur de midinette ne me jouerait aucun tour, ce serait cette année. Pfffff. La vie elle est marrante quand même : premier vrai coup de foudre pour un jeune homme fort beau, premier vrai amour, première vie à deux pendant plusieurs mois.... et premier très gros chagrin d'amour ! Heureusement, j'ai attendu le lendemain de ma dernière épreuve de concours pour entamer gaiment le si joli jeu de la rupture amoureuse... ahem. Autant vous dire que depuis décembre, stress, amours et désamour m'ont permis d'avoir une vie faite de nuits blanches répétées (si vous saviez comme je suis épuisée...) et de perdre, vous allez être jaloux/ses, 6 bons kilos !!

Mais, car il y a un mais... ce n'est pas tout ! S'arrêter là serait trop triste. Et puis surtout : trop banal ! Qui n'a pas vécu exactement la même chose ? Le premier amour : c'est d'un commun ! Le premier chagrin : mieux vaut le vivre une fois que ne jamais le connaître, non ? Parce qu'au moins, cela veut dire que l'on a aimé !!

Donc pour mettre un peu de piment dans tout ça, voilà la suite des aventures de Guess What !
Deux semaines après la fin de mes épreuves d'Agreg (le capes était en mars et l'agreg en avril), et donc, deux semaines après avoir vécu les pires moments de douleur, de vide, de manque... j'ai dû (quelle horrible obligation) partir quelques jours à San Diego, made in California, pour le mariage de l'une de mes meilleures amies de collège. A priori, rien de transcendant là-dedans... sauf que la miss épousait un ancien marine... Et que les marines, c'est beau. Surtout en uniforme... et que la petite Guess What, semble-t-il, s'est dégotté un petit marine... rien que pour elle... et toc ;o)

soleilcouchant

Alors après cette année particulièrement difficile (le nombre, réduit, de recettes postées peut servir de preuve !), se dire que rien de ce qui était prévu n'est arrivé mais que ça se termine ainsi, moi je dis, chapeau la vie ! (ce qui ne veut pas dire non plus que c'est facile facile...)

yper_buzz_02

" Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit."

La Rochefoucauld

Posté par mouah à 09:47 - - Commentaires [30] - Permalien [#]

07 mars 2008

Le gâteau qui fait mâle

Dans dix jours, le Capes.fille_travaille___son_boulot

Dans un mois et demi, l'Agreg.

Ca résume, assez bien je pense, l'état d'esprit dans lequel je me trouve ;o)

C'est pourquoi je vous propose aujourd'hui une recette assez originale, spéciale, étonnante. Mais pas de moi.

cookies_bouquins

D'une légèreté à vous couper le souffle (c'est à dire plus ou moins inexistante), d'une finesse incomparable (c'est à dire inexistante là encore)... Un dessert (ou plutôt un en-cas, pour les "en cas de très grosses fringales") préparé par un mâle (qui d'autre pourrait créer une chose pareille ?), un vrai !!

Je dois dire que j'étais sceptique... Et pourtant, j'ai vraiment aimé !! Alors évidemment, ni La Durée ni Pierre Hermé ne proposeraient un plat comme celui-ci. Mais préparé avec tendresse, dégusté en amoureux (ou autre compagnie agréable), ça vaut tous les macarons du monde !

Copie_de_DSC_0512

Le gâteau qui fait mâle :

- Du pain. Rassis. Complètement rassis.
Coupés tant bien que mal en petits morceaux. Comme pour donner aux oiseaux.

- Du lait tiède.
Je sais pas trop... un petit litre ?!

- Du cacao en poudre (sucré)
Au pif.

- Du chocolat à dessert (une petite moitié de plaquette)

- Des raisins secs. Beaucoup.

Mâlage :

Faire tremper le pain dans le lait tiède pour qu'il ramolisse bien (le pain, pas le lait).

Ajouter le cacao en poudre. Mélanger.
Les effluves de chocolat doivent parfumer la cuisine.

Ajouter le raisin sec.

Touiller.

Eventuellement, rajouter un peu de cacao en poudre.tabletteschoco

Encore un peu de cacao ?

Oui un peu.

Déposer une première couche dans un plat rond ou carré, mais avec des bords hauts.

Faire fondre le chocolat au micro onde avec un fond d'eau.

Déposer le chocolat fondu sur la première couche.

Recouvrir d'une seconde couche.

Enfourner à 200° pendant.... un certain temps.

Démouler.

Ou pas.

Déguster. Avec les doigts.

Copie_de_DSC_0513

Variante : mélanger le chocolat fondu avec la préparation plutôt que de ne le mettre qu'en couche. Personnellement, j'ai préféré cette version.

Conservation : plusieurs semaines au frigo !

guirlandecoeurs

"Des lèvres de la femme tombent de sages avis."

Euripide

Posté par mouah à 17:28 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

22 février 2008

Blanquette toute simple et Tagàgogo

Le jeu du Tag revient en force sur la blogosphère... et moi qui comptais passer entre les mailles du filet, je me suis fait avoir en beauté par quatre adorables bloggueuses. Guess what piégée ! Je me vengerai, niark niark !!!

calvin_clin_d_oeil_m_chant

Alors pour Mavielle, Sunny, MissVal et Florianna, voilà mon tagàmoi :

1. Je ne me déplace jamais sans mon stick hydratant pour les lèvres. Sans lui je suis désespérément perdue et je panique. C'est vrai quoi, c'est dur la vie sans lui !

2. Je déteste laisser la vaisselle en plan dans l'évier pour la faire plus tard. Quitte à perdre cinq minutes du film que je regarde, je préfère la faire tout de suite, pour être débarassée.

3. Je ne sors jamais de chez moi sans mon plan de Paris, même si je sais que je ne vais qu'à la fac ou ailleurs. Il m'est toujours utile, surtout parce qu'il montre aussi les emplacements de parking pour les Vélib !

4. Je marche énormément. Le besoin d'activité physique se faisant souvent ressentir (Ah... stress des concours, quand tu nous tiens !) et comme le footing me provoque des migraines, j'ai opté pour un sport tout aussi intense, mais moins "secouant" ! Il m'arrive donc d'aller à ma fac à pied, soit 50 minutes de marche rapide.

5. Même si je prends le même ligne de métro depuis des années, je ne me lasse pas, une fois dépassée la station Bercy, de tourner la tête vers la Seine pour admirer Paris...

6. Un nouvel arrivant, un monstre noir, brillant et bruyant, a débarqué chez moi... Je l'attendais depuis toute petite, et le voilà enfin ! une photo sera plus explicite :

Copie_de_Copie_de_DSC_0514

Les règles exigent que je passe la patate chaude à 6 autres bloggueurs. Mais moi y en a pas être comme ça, moi y en a vouloir laisser libres les gens de le faire. Alors prenne qui voudra !!

casserole_l_che_babines

Blanquette toute simple

De ma Mamounette

1

Couper du veau en morceaux réguliers pris dans la poitrine ou l'épaule.

Les mettre dans une casserole, les couvrir d'eau froide.

Ajouter un oignon, du sel et du poivre, un bouquet garni. Laisser bouillir doucement pendant environ une heure et demie (ça peut se cuire à l'autocuiseur, une grosse vingtaine de minutes).

Dans une autre casserole, faire une  sauce blanche assez légère mouillée avec le bouillon de cuisson du veau.

Mettre les morceaux de veau dans cette sauce avec des champignons de paris cuits auparavant dans du beurre. Laisser recuire une demi-heure.

Au moment de servir on peut parfaire la liaison avec un ou deux jaunes d'oeufs (je ne le fais pas, mais il s'agit de délayer un jaune dans un bol, y verser une cuillerée de la sauce en remuant vivement, puis de verser dans le plat). Ajouter le jus d'un demi-citron et un peu de crème fraîche.

Le meilleur accompagnement est du riz.

2

"C'est en essayant encore et encore que le singe apprend à bondir."

Proverbe africain

Posté par mouah à 12:49 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

16 février 2008

Wrap banale

Alors là, dans le genre billet banal, commun, trivial... on ne fait pas mieux : une idée de Wrap, que des centaines, que dis-je, des milliers d'autres bloggueurs ont certainement déjà eue, et avec des photos même pas top. Mais tant pis.

c_est_pas_moi_c_est_lui

En fait c'est surtout pour le prétexte que j'utilise cette "recette". Il se trouve que jeudi soir a eu lieu un concert que l'on préparait depuis des mois avec ma chorale : nous avons chanté le Messie, accompagnés de l'orchestre de la Garde Républicaine.
Mais lors de ce concert, une personne manquait. Une nénette que j'adore et qui, il y a quelques mois, a eu l'idée de nous inscrire dans cette chorale. C'est grâce à elle que j'ai découvert le plaisir incroyable de chanter, c'est grâce à elle que je m'éclate, tous les jeudis soirs, à répéter des oeuvres que jamais, "Ô Grand Jamais", je n'aurais pensé interpréter un jour.
La Miss en question était malade, et n'a pas pu venir. Alors qu'elle adooooore Händel.
Donc je lui dédie ce message (ça fait un peu homage posthume mais rassurez-vous, elle va très bien ;o) pour lui dire que vraiment, elle m'a manqué ce soir-là, mais que ça se rattrapera !!

Wrap banale

DSC_0503

Pour les soirs de concert, il faut manger avant (histoire de ne pas mourir d'inanition en plein morceau...) mais quelque chose de pas trop lourd (on évite donc les cassoulets, les couscous ou les choucroutes). Il faut aussi manger pratique, portable. Alors pour changer des sandwichs au pain, j'avais préparé un sandwich-wrap :

Pour deux wraps :

- 2 tortillasDSC_0505

- 2 tranche de jambon blanc rôti

- une poignée de roquette

- 2 cuillères à soupe généreuses de Ricotta

- 2 cuillères à soupe de crème liquide

- quelques tomates séchées

- du basilic

Wrapage :

Dans un bol, mélanger la crème liquide, la Ricotta, les tomates séchées coupées en lamelles et le basilic.

Poivrer.

Etaler sur une tortilla.

Recouvrir d'une tranche de jambon.

Parsemer d'un peu de roquette.

Refermer.

Ne pas oublier de retirer le papier plastique avant de déguster ;o)

musi13

"Tant que sur la terre il restera un homme pour chanter, il nous sera encore permis d'espérer".

Gabriel Celaya

Posté par mouah à 12:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]



11 février 2008

Carrés au citron et Rencontre...

Oui oui, je sais bien... Guess What ne poste plus que des recettes sucrées ces derniers temps... et en plus, les billets se font rares ! Il va falloir y remédier, promis ! Enfin promis... la période intense dans laquelle je suis depuis quelques semaines maintenant est, je dois l'avouer, assez difficile à gérer. Heureusement, la vie a aussi de jolies surprises (même si elles peuvent s'avérer compliquées à gérer, comprenne qui pourra ;o) pour nous aider à surmonter le reste !!

Parmi ces jolies surprises, ma chorale. Je vous saoule un peu avec cette chorale non ? Oui ? Tant pis, j'assume ! Je m'y plais tellement !! C'est d'ailleurs grâce à elle que j'ai encore des recettes à poster sur mon blog : j'apporte toujours un petit truc à grignoter quand nous répétons le week-end. Et ces derniers temps, ayant deux concerts en vue (dont un ici), j'ai passé pas mal de week-ends à chanter.
Quel plaisir quand, en plus, un orchestre nous accompagne !! Même si notre choeur n'est constitué que d'amateurs, l'ajout d'un orchestre de pro apporte une harmonie supérieure, une sorte de complétude. C'est génial !

Groupe_0

D'autres petites surprises égaient le quotidien et l'une d'entre elles, fut pour moi assez énorme : j'ai vu, en chair, en os, en sourires et en amitié, Mister Cuisine de la Mer et Miss Turtle !!!

La classe non ?

betty_boop_chante

Que vous dire de ces deux-là ? Le premier est fidèle à l'image de son blog : posé, simple, fin connaisseur (notamment en vin, là il faudrait aussi que je m'y mette un peu...), gentleman, gentil et tellement accueillant. La seconde est une Turtle magnifique, (elle est jolie mais ça... chhhhhut...), fine et délurée (non, en fait c'est l'air parisien qui lui donnait des ailes), généreuse et sensible. Bref, un duo terriblement sympa que je compte bien recroiser un de ces quatre !!

perso_fait_la_roue

J'étais de mon côté un chouya intimidée par l'apparition de ces deux bloggueurs qui ont toujours, pour moi, fait partie de mes plus proches "correspondants internetiens". Mais ce fut un vrai plaisir de constater que j'avais bien face à moi les deux "specimens" (car je pense qu'ils sont quand même un peu spéciaux, aussi bien l'un que l'autre ;o)))) dont je lisais hebdomadairement les mots. Ce n'est pas toujours évident de trouver une adéquation parfaite (ou presque parfaite) entre l'image que se donne le bloggueur et la réalité de sa personnalité. Et je trouve que lorsque cette adéquation est effective, comme c'est le cas avec Patrick et Alhya, cela démontre la sincérité des propos tenus, l'authenticité des émotions retranscrites.

soleil_smack

Voilà donc quelques-unes de ces petites choses qui rendent la vie si chouette à découvrir chaque jour !

Et la recette dans tout ça ??

Carrés au citron

Copie_de_DSC_0331

C'est un délice, j'adore ça ! Et en plus, c'est très facile et rapide à faire !!

Pour accompagner le café de quatre gourmands :

- 40 g de beurre ramolliCopie_de_DSC_0328

- 12 g de sucre glace

- 45 + 15 g de farine

- 1 oeuf

- 60 g de sucre

- 1 cuillère à café de zeste de citron

- 40 ml de jus de citron

Copie_de_DSC_0344

Carrelage citronné :

Préchauffer le four à 150 °C.

Fouetter le beurre et le sucre glace. Puis ajouter les 45 g de farine.

Etaler la pâte obtenue.
La recette est normalement faite pour un grand moule carré (en multipliant les proportions par trois). Or je n'avais que de petits moules ronds : j'ai donc étalé la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et l'ai ensuite fait cuire dans mes moules à tartelette.

Enfourner pour 15 minutes.

Pendant le temps de cuisson, préparer le zeste du citron et le presser (le citron, pas le zeste ;o)

Fouetter l'oeuf, le sucre, les 15 g de farine, le zeste et le jus.

Sortir la pâte du four et verser dessus, quand elle est encore chaude, la préparation ci-dessus.

Enfourner pour 15/20 minutes.

Laisser refroidir avant de saupoudrer de sucre glace et de découper en carrés.
(J'en ai aussi préparé sous forme de tartelettes pour le dessert. C'est une idée qu'elle était bonne aussi!)

Déguster !

Copie_de_DSC_0328

ballon_coeur

"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis".

Edgar Allan Poe

Posté par mouah à 13:15 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

27 janvier 2008

J'aime pas les cakes à la banane !!! ... quoique...

Et oui... "quoique..." ce cake fut fait avec deux vieilles bananes mourantes dans l'idée "d'essayer" de faire un cake que "de toute façon je n'aimerai pas parce que j'aime pas les gâteaux à la banane"...

pfffiou__jm_en_fiche

Et bien autant dire que je me suis épatée toute seule. C'est rare, mais c'est chouette !   smiley_tout_content

D'autant plus en cette période difficile de l'année, à deux mois du premier de mes deux concours, avec tous mes week-ends pris (très agréablement je dois l'avouer par ma chorale et autres activités fort sympathiques...), avec le stress qui monte de plus en plus et la fatigue qui me retombe dessus depuis quelques jours avec une force monumentale. Il faut dire que depuis quelques semaines je ne vivais plus qu'à la force de mes nerfs... ce qui, bien sûr, n'est pas le meilleur carburant qui soit !!

Alors hier, comme j'avais une répèt et que ces deux bananes me faisaient pitié, je les ai écrasées pour en faire un cake. J'étais certaine que je n'aimerais pas, mais que mes collègues chanteurs apprécieraient peut-être. Et puis finalement, j'ai apprécié aussi...

Je pense qu'avec une photo ce changement d'opinion sera plus compréhensible :

DSC_0482

Pour un cake qui vous fera définitivement changer d'avis sur les cakes à la banane :

- 3 oeufsDSC_0485

- 100 g de farine

- 1 demi sachet de levure

- 8 cl de lait

- 40 g de sucre

- 2 bananes écrasées

- 220 g de Nutella (c'est le plus petit pot vendu dans le commerce)

Cakage à la bananage et au Nutellage :

Préchauffer le four à 180° C.

Ecraser, donc, les bananes.

Dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre et le lait.

Ajouter la farine (la levure ayant été préalablement incorporée)

Ajouter les bananes. Bien mélanger.

Verser une première moitié de ce mélange dans le moule à cake.

Déposer, avec tendresse et amour, de grosses cuillérées de Nutella (finir le pot... rrrr....)

Recouvrir avec la seconde moitié de la préparation.

Enfourner pour 40/45 minutes à 180° C.

DSC_0481

Quelle que soit la fatigue, quel que soit le stress, quels que soient les ennuis, qu'il pleuve, vente, neige, blizzarde...
Ce cake est un délice banano-nutellaire intersidéral !

En toute simplicite ;o)

betty_boop_danse_orientale

"Etant philosophe, j'ai un problème pour chaque solution."

Robert Zend

Posté par mouah à 19:33 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

16 janvier 2008

Top 10 des recettes 2007 de Guess what !

Y paraît qu'il faut faire un "sommet des dix" encore cette année ?? Bon bah je m'y mets aussi alors ! d'autant plus que ça me permettra de me remettre un peu dans l'ambiance de mon petit blog qui a une vie bien peu remplie ces derniers temps (tandis que ma vie à moi, boudieuuuuuuuuu - et non Bourdieu - est bien occupée, rapport de cause à effet oblige !).

Mon concert de vendredi dernier s'est merveilleusement bien passé. La 9ème de Beethoven, que jusque là je n'appréciais que pour ses trois premiers mouvements (ceux où l'on ne chante pas !!) m'a soudainement parue sublime, et le quatrième mouvement, avec l'orchestre qui peu à peu ouvre la porte aux choristes et à l'Hymne à la joie, éclatant et majestueux, m'a tout simplement retournée... Bref, ce fut très chouette !!

Mais ce fameux Top 10 alors ???

Apéritifs

Les Muffins de Luxe

14672394

Petites bouchées muffinesques pour apéro chic : foie gras et figue séchée, fondant et légèrement croquant avec les graines des figues...

Mini soufflés au Fromage (ici roquefort)

15087158

Pour qui adore le fromage, cet apéro là est un petit bijou !

ligne_feuilles_vertes

Entrées

Quichette au foie-gras, confit d'oignons et pâte sablée aux figues séchées

(j'ai pas trouvé de nom plus court ;o)

13951743_m

Là encore, c'est un peu luxueux !! Mais c'est tellement délicieux et fin...

Terrine de Caviar d'aubergine

14362710_m

D'une fraîcheur incomparable pour l'été...

à accompagner de :

Champignons à la grecque

14362711_m

ligne_fleurs_roses

Plats

Poulet en Bäckeoffe

17567231

Un bon petit plat d'hiver, mijoté de longues heures dans une Bäckeoffe... des légumes fondants, pleins de goûts... un délicieux poulet : une merveille pour les dimanches midis enneigés !!

ligne_fourchettescouteaux

Desserts

Tartelettes aux fraises

11932677

Face à un dessert comme ça : je craque ! C'est en plus un doux souvenir d'enfance, ma première expérience en cuisine, seule, à préparer un déjeuner pour la fête de mon papa... et c'est aussi, en 2007, le dessert qui célèbra la fin de la rédaction de mon mémoire sur Proust...

Fondant au chocolat blanc et à la noix de coco

14534248_m

Que dire de plus ?

The TRIANON

15342372_m

Ma fierté, même si maintenant beaucoup de bloggueurs affirment que c'est très facile à faire ;o) Moi j'ai pris mon temps (il faut dire qu'avec la taille de ma cuisine et le manque d'ustensiles, j'ai dû laver ma vaisselle au fur et à mesure, fabriquer un moule à manquer en carton...)
Ce dessert, c'est THE dessert, the best of the best : I LOVE IT !!

Pyramide de chocolat noir croquant et son intérieur chocolat blanc-pèche au sirop

15226784_m

Une autre fierté... et surtout, un délice !

gif_marmiton

Et puis même si cela fait 11, je me permets d'ajouter mon Flanc comme chez le boulanger, parce que Miam !

17250516_m

ligne_feuilles_vertes

Voilà donc le Top 10 2007 terminé. Je crois que cette année passée fut pour moi, en cuisine, l'année de la prise de confiance : j'ai osé m'attaquer à des recettes que je jugeais difficiles, j'ai "inventé" (quoi que ce terme me paraisse peu adéquate, mais on se comprend !)... Bref, excellente année qui me donne bien envie de continuer !

"Les petites choses n'ont l'air de rien, mais elles donnent la paix"

Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne

tableetchaises

Posté par mouah à 13:12 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

15 janvier 2008

Le Messie

Ma chorale s'attaque cette fois-ci à une oeuvre classique imposante et universellement connue, ne serait-ce que par son Alleluia !

music68

Lorsque le Messie fut joué devant le roi Georges II de Grande Bretagne, celui-ci se leva au moment de l'Alleluia. Il faut dire que ce morceau (en tout cas en ce qui me concerne !) vous donne le frisson, aussi bien en l'écoutant qu'en le chantant !! Depuis, la tradition en Angleterre veut que le public se lève lorsque vient ce morceau... je ne pense pas que ce sera le cas pour notre concert.

Enfin... je dis "notre" concert, mais en réalité c'est avec l'orchestre de la Garde Républicaine que nous le donnons et cela apporte un peu de prestige certes, mais surtout le plaisir d'avoir un orchestre nous accompagnant, permettant aux frissons d'être encore plus nombreux !!

Groupe_7

Rendez-vous donc le 14 février 2008 en l'église de la Trinité à Paris.

Pour davantage d'infos : ici ou par mail !!

Affiche_Messie_s

"La musique est la langue des émotions"

un certain Kant...

Posté par mouah à 11:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 janvier 2008

Pub musicale

Qui n'a pas rêvé, et je dis bien "rêvé", de passer sa soirée du vendredi à écouter, bien au chaud et pour pas cher, la 9ème Symphonie de Beethoven, célèbre hymne européen, merveille musicale avec ses "Padaaaaam" ses "tatatadaaaa" et ses "la la la la" ?

Beethoven_Ninth_Symphony

Aaaaah, la 9ème symphonie... un petit bijou pour les oreilles, un morceau difficile pour les voix... Mais ce sont nos voix, à nous petits choristes amateurs !!

betty_fond_musique

(Non non, les femmes ne tiennent pas cette pose languissante et ne portent pas de robe moulante rose !!!)

Voilà donc une nouvelle fois une petite pub pour ma chorale : Vous habitez le sud de la région parisienne ? Alors venez nous écouter (il y aura un orchestre et des solistes, of course !!) vendredi soir !!!

Tous les renseignements ici ! le concert a lieu à Villebon sur Yvette.

Et puis vous avez mon mail ;o)

angesmusique

"Si l'histoire a été écrite par les gagnants, c'est qu'il existe une autre histoire".

Posté par mouah à 07:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]



Fin »